ARTICLES FORMATION

Séance harmonie

Norman Doidge,

psychiatre, psychanalyste, s’intéresse dès les années 1960, aux possibilités gigantesques de notre cerveau.


Dans son livre intitulé « les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau », publié en version française en 2008, il nous relate des cas cliniques de reconstruction des circuits neuronaux, grâce à la neuroplasticité cérébrale. En effet, le cerveau est capable de modifier sa structure physique, en créant de nouveaux chemins neuronaux, pour compenser des lésions, notamment en cas d’AVC.

Le cerveau est capable de se guérir.


Il  peut aussi, se développer, augmenter ses capacités et s’améliorer.

Le cerveau est auto-apprenant. 

Le processus d’accroissement des capacités cérébrales est déclenché par la pratique.

Le cerveau est ce qu’il fait. Comme un muscle, plus il s’entraîne, plus il devient opérationnel.
Ces capacités de développement, sont possibles quel que soit notre âge.

Formation

Nos compétences premières

Le cerveau est ce qu'il fait.

La neuroplasticité, est à prendre en compte dans la formation pour adultes. Nous avons tendance, à nous identifier, à nos qualités et défauts. Mais rien n’est figé, nous pouvons évoluer, par des pratiques nouvelles.
Il est important, de noter que le cerveau est capable, de développer une compétence, et de la transférer automatiquement dans un autre domaine d’application. 


Le cerveau crée naturellement des passerelles entre les compétences. Par exemple, une activité physique, peut améliorer d’autres capacités cérébrales. Cela confirme, l’existence de régulation entre le corporel et le mental. Les disciplines originelles, comme le yoga, utilisent des outils corporels, pour influencer le mental, pour l’apaiser. Développer une pratique corporelle, peut aider à développer des compétences mentales. Mais aussi, si nous prenons l’exemple de la compétence créative, elle peut être acquise par l’exercice de l’art et s’appliquer naturellement dans le domaine professionnel. Il n’est pas besoin, de passer par l’explication rationnelle, ni par la conceptualisation du processus créatif. 

Il suffit de le vivre concrètement, le cerveau enregistre le processus créatif, qui servira à l’innovation.


Le yoga nidrā, est une ingénierie méditative, corporelle, mentale, émotionnelle qui augmente les circuits neuronaux, la plasticité cérébrale et crée ce que nous appelons « les compétences premières ».


La pratique de la méditation cultive principalement :  la concentration, le vide mental, le lâcher prise, la présence, la paix, l'équilibre, la confiance, la bienveillance, l'intuition, les sens, la créativité. Ce sont des compétences sources qui nous servent dans de nombreuses situations, et qui participent à développer d’autres compétences, naturellement.


La méditation est aujourd’hui reconnue par les neurosciences, comme levier d’accroissement de la neuroplasticité.

Katherine

3 mai 2020


La méditation fait croître les compétences premières.


L'intelligence et l'agilité cérébrale se développent avec l'expérience. Quelle est votre expérience mentale quotidienne ?

Mots clés de l'article :

#Neuroplasticité, #compétences-premières, #yoga-nidra, #auto-apprentissage, #cerveau,

#apprentissage, #AB-Coaching-Nidra

Formation

6 conseils pour méditer

L'apprentissage de la méditation est comme celui de l'écriture.


Avant de se lancer dans la méditation, il est utile de faire le point sur notre besoin sur les méthodes proposées. Faire le test d'une séance, permet de se faire une première impression. Katherine, professeur de yoga nidrā vous partage quelques conseils pour commencer avec de bonnes bases. Elle s'adresse à tous ceux et celles qui entament une démarche méditative.


  • Être accompagné


À l'heure d'Internet et de la floraison des applications de méditation, le risque est de s'engager dans un cours inadapté et de se décourager.


Quelles que soient vos motivations pour méditer, il est préférable d'être éclairé sur les différentes pratiques, et de pouvoir choisir une méthode qui correspond le mieux à vos atouts sensoriels, mentaux, corporels ...


Je propose toujours un entretien avec la personne intéressée, pour évaluer avec elle ses attentes et la conseiller.


Méditer seul est difficile. Vous devez être concentré et détendu à la fois.


Les yogis ont éprouvé depuis des millénaires des méthodes qui aident à se relaxer, à lâcher-prise et à maîtriser le mental.


Le professeur a éprouvé les rouages de la méditation. Il connaît le chemin, les embûches et les outils facilitants. Il peut adapter le protocole et vous accompagner.



            • Respecter le temps d'intégration


            Quel que soit, la méthode méditative, il est nécessaire de laisser le temps à l'intégration au niveau corporel, mental, émotionnel ... Les changements s'opèrent sur des plans différents, et ne sont pas toujours manifestes. 


            Faites confiance à votre mécanisme  d'évolution même s'il n'est pas

            compréhensible. Les mots n'expliquent pas tout.


            • Choisir sa pratique et s'y tenir


            La méditation n'est pas un produit de consommation additionnel à d'autres disciplines de bien-être et de développement personnel.


            Suivre plusieurs cours de même type dans une même semaine peut être contre-productif, voir destabilisant. Des disciplines d'origines variées inter-agissent sur l'équilibre corps, âme, esprit.  Votre organisme peut être saturé, et votre énergie perturbée. De plus comment savoir quelle activité vous fait du bien ?  


            Préférez une seule discipline qui vous convient plutôt que de vous éparpiller.


            Le chemin est la destination.


              • Observer les changements


              Une fois la séance terminée, elle est souvent oubliée jusqu’à la fois suivante. Alors que notre cerveau, lui, continue d’utiliser son circuit méditatif. Observer son état au quotidien, prolonge la pratique et permet d’en évaluer ses effets. Méditer offre des perspectives nouvelles à repérer. Je recommande de faire des points d’avancement sur le vécu méditatif et quotidien.


              • S'écouter avec bienveillance


              Particulièrement, avec le yoga nidrā on apprend à se découvrir et à s’aimer dans l’instant présent.  


              La bienveillance, le bien-être et la beauté des méditations sont des piliers pédagogiques.


              • La régularité fait progresser


              L’apprentissage de la méditation est comme celui de l’écriture qui se trace de lettres, en mots, en phrases et en sens. Il  demande de la régularité. Le procédé méditatif s'inscrit avec les respirations, les sons, les sensations, la maîtrise mentale.  Le cerveau mémorise le parcours méditatif et cultive de nouveaux savoirs-être. 


              Bonne expérimentation !

              Katherine

              07/08/2019


              La méditation est une méthode d'ingénierie mentale.


              L'apprentissage de la méditation est comme celui de l'écriture. En connaissez-vous bien les bases ?

              Mots clés de l'article :

              #Méditation, #Professeur, #yoga-nidra, #Conseils, #Apprentissage, #Bienveillance, #AB-Coaching-Nidra

              Formation

              Les états de conscience du yoga nidrā

              Côtoyer le sommeil sans s'endormir. 

              On appelle le yoga nidrā, le yoga du sommeil, car sa technique conduit le méditant dans les zones cérébrales du sommeil, tout en restant conscient. Comment est-ce possible ? Pour mieux comprendre cette méthode, intéressons-nous à ses états de conscience. La conscience est  explorée depuis l'aube de l'humanité à nos jours. Elle est mesurée par la science, étudiée par la psychologie et la philosophie, expérimentée par la spiritualité. Pour rédiger ce texte, nous nous référons aux observations sous imagerie cérébrales et aux explications de Swami Satyananda Saraswatti dans son livre "yoga nidrā, une technique de transformation". 


              Nous commençons par présenter les différents états de conscience en psychologie et en yoga. La mesure des ondes cérébrales, permet de comparer le processus du sommeil avec celui du yoga nidrā. Nous vous apportons ici, une première approche du fonctionnement intérieur, qui montre l'utilité du yoga nidrā dont la méthode a inspiré l'hypnose et la sophrologie.


              La meilleure façon d'entrer dans la connaissance est la voie méditative elle-même.


              • La conscience psychologique


              Nous présentons dans ce paragraphe les états de la conscience psychologique : conscient, semi-conscience, inconscient associés au rythme cérébrale mesuré en Hertz secondes et découvert dans les années 1920 par le neuropsychiatre Hans Berger. 


              - Le conscient est un état de veille et de perception immédiate des pensées. Le processus mental est lucide. Il est globalement rattaché à l'hémisphère gauche, celui de la logique et du langage et représente environ 10 % des fonctions neuronales du cerveau. L'activité cérébrale émet des ondes bêta d'une fréquence de 14 à 30 hertz par seconde. Nous ne traitons pas ici des ondes hautes bêtas de l'hypervigilance nommées gamma.


              - L’hypnagogie est un état de semi-conscience entre la veille et le rêve. Il se situe dans la phase courte de  l’endormissement et s'exprime en ondes alpha d'une fréquence de 8 à 12 Hz. L'hypnagogie est la voie la plus courte pour communiquer avec notre subconscient", affirme Sirley Marques Bonham, chercheur à l'Université du Texas d’Austin, dans ScienceLine. 


              - Le subconscient qui signifie littéralement "sous la conscience" peut émerger à la conscience, par exemple comme un rêve dont on se souvient. Cet état de somnolence correspond à la phase d'endormissement et émet des ondes cérébrales thêta d'une fréquence entre 4 et 7 Hz. Il est assimilé à l'inconscient par Jung.


              - L'inconscient en psychologie est hors champ du conscient. Il fonctionne par automatisme et répétition. Il est le lieu des pulsions et des instincts primitifs. Cet état émet des ondes delta d'une fréquence de 1 à 5 hz. Jung y ajoute l'inconscient collectif.


              • La conscience méditative


              Ce paragraphe est consacré aux états de conscience du yoga nidrā.


              - Le conscient est celui d'état de veille  intérieure, les yeux fermés en début de  séance. L'activité cérébrale sereine émet des ondes bêta d'une fréquence de 14 à 20 hertz par seconde. 


              - La "conscience nidrā" ressemble à un  sommeil lucide. Le processus de relaxation profonde du yoga nidrā engendre des états de conscience modifiée.



                         Concrètement, suite à la concentration sur les parties du corps, il se produit ce qu'on appelle une rotation de la conscience où l'on constate une présence de plus en plus uniforme d'ondes alpha dans le cerveau. Immergée dans cette plate-forme alpha, la conscience s'élève et les perceptions intérieures s'affinent.


                        L'étape de la visualisation accentue la vision intérieure, clarifie l'inconscient avec des archétypes qui exaltent la beauté.


                        Le méditant est en état de ressourcement profond et d'harmonisation complète.


                        - Le supra-conscient représente la dimension transcendante de la conscience en langage spirituel et manifeste des états de conscience exceptionnels telle que la félicité. Il signe l'effacement des pensées et le silence méditatif. Il est baigné en ondes alpha et delta. 


                        • L'expérience scientifique


                        Les chercheurs, Dr Hans Lou et DR Troels Kjaer du Kennedy Institute de Copenhagueau Danemark ont pour la première fois pris des photos tridimensionnelles du cerveau pendant une profonde relaxation méditative du yoga nidrā, avec la technologie de Tomoscintigraphie (TEP). Aussi, l'activité cérébrale était mesurée par électroencéphalographie (EEG). 


                        Ils voulaient mesurer la conscience ! Ils ont observé la conscience de 7 professeurs de yoga pendant des séances quotidiennes d'une heure et demie. Les images ont été prises avant, pendant et après la relaxation du yoga nidrā qui était suivie à partir d'un CD enregistré par Swami Janakananda


                        Les images sont prises selon 4 états en   yoga nidrā :

                        - 1 : Ressenti corporel (visage)

                        - 2 : Expérience de joie

                        - 3 : Visualisation (champêtre)

                        - 4 : Silence méditatif

                         

                        • Résultats


                        - Il est avéré que les zones différentes du cerveau sont stimulées de manière séquentielle en fonction des étapes du protocole du yoga nidrā. 


                        - Pendant yoga nidrā, l'activité cérébrale du sujet montre qu'il reste conscient, dans les zones habituelles du sommeil.

                        En effet, pendant l'endormissement, le non-pratiquant bascule en quelques minutes des ondes alphas vers bêta en sommeil inconscient. Alors, que pendant le yoga nidrā le cerveau est baigné progressivement dans une plate-forme régulière d'ondes alpha puis delta.

                          - L'imagerie est similaire pour les 7 sujets testés, les yogis en état cérébral  alpha et delta maintiennent une maîtrise mentale considérable.


                          - Un haut degré de concentration est corrélé à la détente acquise sans effort.


                          • Synthèse comparative


                          Pour une meilleure compréhension des états de conscience, vous trouverez ci-après notre tableau AB coach nidrā réalisé à partir de notre expérience et d'une étude avec EEG de janvier 1988 à l'école de médecine de Charing Cross (UK).


                          En colonne nous comparons le processus du sommeil et celui du yoga nidrā avec la graduation des ondes cérébrales. Les états de conscience diffèrent totalement.


                          Pendant yoga nidrā :

                          - la conscience est dans un état spécifique d'une très grande stabilité.

                          - Une harmonisation du corps, du mental et de l'émotionnel s'opère naturellement.

                          - Il n'y a pas d'inconscience, ni de cauchemar.

                          - Les deux hémisphères cérébraux opèrent en synchrone ce qui est rare.

                          - La capacité qu'a le yoga nidrā de générer des ondes alphas et delta simultanément et en symétrie est favorable à la réparation neurologique et psychosomatique.


                          Paradoxalement le yoga nidrā est réputé pour réguler le sommeil, car il  rééquilibre en relaxation profonde. Une séance équivaut entre 2 et 4 heures de sommeil en fonction de l'expérience de la personne.


                          • Conclusion


                           La méditation est un état de conscience à part entière, au même titre que le conscient et l'inconscient.


                          Belle expérimentation !

                          Katherine

                          01/09/2021

                            Tableau comparatif des états de conscience


                            La méditation est un état de conscience majeur reconnu scientifiquement.

                            Les méditants en onde alpha et delta maintiennent une maîtrise mentale considérable. Et vous ? Quel est votre pouvoir de concentration ?

                            Mots clés de l'article :

                            #Méditation, #inconscient, #yoga-nidra, #conscience, #hypnagogie, #onde-alpha, #onde-delta, #rotation-de-conscience, #Sommeil-lucide, #Sommeil, #Swami-Satyananda-Saraswati, #AB-Coaching-Nidra


                            #artetméditation
                            Unité de l'équipe

                            ART BIENFAITEUR

                            SIRET : 812 585 792 00011

                            Copyright © Tous droits réservés

                            Unité de l'équipe
                            Unité de l'équipe

                            À VOTRE ÉCOUTE

                            Notre passion est de vous aider
                            à développer vos compétences  
                            méditatives et créatives. 

                            Unité de l'équipe